AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  ★ Scénario du jeu  ★ La Pony-On Ent.  ★ Bottin des avatars  ★ Les prédéfinis  ★ Rôles sur mesure  ★ Trouver un job  ★ Devenir idole  ★ Poser une question  
Les idoles de la Pony-On Ent. seront tous conviés à la grande traversée de l'Atlantique, par le Titanic Resort. Réservez vos billets au plus vite, si vous rêvez d'une croisière à leurs côtés!

Les HighFive, Noam, Félix, Jimmy-Lee, Micha et Alexander, seront à l'affiche de leur premier film High5.3D Movie "This Is Us" au cinéma, le 30 aout 2013.

Le groupe Diam'L s'implante en Europe depuis la sortie du single "How Ya Doin" ft. Missy Elliott.

N'oubliez pas qu'HighFive sont en tournée mondiale, ils passent onligatoirement près de chez vous, obtenez vos tickets! Diam'L sont en tournée aux Royaumes Unis, GO!Higher au Japon, Corée, Thailand, et Chine, toutes les dates sur notre site www.pony-on-entertainment.com.
Le premier évènement est enfin lancé : La renaissance du Titanic. Soyez les premiers à vous inscrire, les places en survivants miraculés restent limitées!

Forum lancé depuis le 25.03.2013, optimisé pour Mozilla Firefox, Opera, Google Chrome & Safari. Bannissez Internet Explorer!.

Rôle play ouvert à tous, choisissez le speed rp (300/500 mots), si vous manquez de temps ou que vous débutez, ou bien le roman rp (+1000 mots) pour les grands passionnés d'écriture.

 

 FIESTA DE RENTREE | Valentina & libre à qui veut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Admins • Président du conseil universitaire du jumelage à L.A.
Mavie.com : Né le 08.12.1986 à Tel Aviv, en Israël, j'ai 26 ans. De nationalité Israélien, je vis à Los Angeles, où je suis étudiant en doctorat d'histoire, président du conseil universitaire du jumelage et basketteur dans l'équipe du campus. Je suis hétéro et Célibataire.

Mon Agenda : Penser à parler à Lavender des intentions louches de son paternel • Essayer pour la centième fois, d'arrêter de fumer • Dégoter le 06 de Valentina Perez • Emmener Constance à Disneyland • Ne surtout pas oublier le câlin matinal de Sora.

Petit + sur moi : Il stresse en avion • Il est surnommé Indiana Jones pour ses études d'archéologie • Il a échappé à un mariage arrangé en Israël • Il est le fils du Maire de Los Angeles • Il est correspondant avec Nao au Japon, et Romy en Angleterre • Il a été élevé par ses grands-parents en Israël.

Popularité : ■■■□□□




MessageSujet: FIESTA DE RENTREE | Valentina & libre à qui veut.   Mar 10 Sep - 15:42


Fiesta de rentrée | qui m'aime me suive!

« Bouges toi Président, les starlettes n’attendent pas ! »

A peine la rentrée était-elle séparée par une courte petite semaine, que déjà les obligations présidentielles croulaient sur les épaules d’Abel. Cette rentrée n’avait d’ailleurs pas été de tout repos, avec un voyage chez Lavender pour préparer les rencontres avec l’Angleterre, puis à Tokyo, pour préparer celles avec le japon. Abel avait souvent l’impression d’être le président des présidents, peut-être parce que c’était lui le plus expérimenté des trois. Il prenait toujours les devants, les décisions finales, il n’entendait que des « fais comme tu le sens », si bien qu’à force, il ne demandait même plus. Les choses étaient faites comme il le voulait d’un côté, et après brèves discussions avec le Japon et l’Angleterre. Aujourd’hui néanmoins, il n’était pas occupé par les étrangers, mais bien par son propre pays. Une petite soirée était organisée sur le campus, au gymnase, pour lancer les festivités du jumelage. Juste entre américains certes, mais l’administration du bahut avait jugé bon d’y inviter certaines idoles de la Pony-On Los Angeles, pour s’assurer qu’elles participeront aux échanges, si bien que le pauvre Abel s’était retrouvé à gérer toute la journée, les emplois du temps des Trainees de cette dite agence, qui avaient été envoyé eux aussi. Les vrais idoles, Valentina et Ziggy, n’avaient assuré leur présence que pour la soirée, et forte heureusement. La grande majorité des Trainees s’étant présentés comme des idoles, à réclamer à tout bout de champs, des caprices que même Valentina ne se serait pas permise, tout du moins, Abel se l’imaginait ainsi…

« Abel, je peux te tutoyer ? Je trouve qu’il y a de la pulpe dans mon jus d’orange… »
« Ca se mange la pulpe. »
« Mais un jus ça se bois. »
« Alors tu bois la pulpe. »
« Ca ne passe pas. »
« Tu veux quand même pas que je te passe ton jus ?! »
« Ho j’attendais que tu me le propose, t’es vraiment adorable ! »

Cette Trainees dont il avait encore oublié le nom, lui prenait la tête depuis 16h, et il était déjà 20h passés. Non loin du barnum ou était exposé toutes les bonnes choses à manger et à boire pour la soirée, elle lui tendait son verre « pulpé » qu’il empoigna par surprise. La jolie blonde lui pinça alors la joue, comme s’il avait 10 ans, et disparu parmi la foule déjà présente. Éberlué devant tant d’audace, et surtout, d’irrespect pour une apprentie qui n’avait absolument rien d’une idole, Abel garda le verre pour le siroter lui-même, et se dirigea vers le bar, tenu par un barman recruté spécialement pour la soirée. Le jeune président se laissa retomber sur un tabouret, exténué et à bout de nerfs face à la journée qu’il venait de passer. Il trouva tout de même la force de relever les yeux vers le tenancier.

« Oublies pas les pièces d’identités, pas d’alcool au moins de 21 ans. »
« Affirmatif mon colonel, j’ai préparé le champomy pour les minimoys. »

C’est sur que la première et deuxième année allaient apprécier la plaisanterie… Pourtant cette fête était organisée par le conseil administratif de l’université, et aucun débordement ne serait accepté. Il en allait du poste d’Abel… Levant son verre à ses lèvres, avalant autant le jus que la pulpe, les coudes contre le bar, Abel sirotait seul, profitant de ce moment de plénitude et de solitude, quand le barman lui fit un signe de tête en direction de la porte d’entrée. Coinçant son verre en plastique entre ses dents pour le garder contre sa bouche sans le tenir des mains, le jeune Israélien se retourna en tournoyant son tabouret, et posant ses yeux sur l’entrée du gymnase, il relâcha son verre qui termina sa course au sol. Valentina Perez, LA Valentina Perez, venait de passer seule, la porte du bâtiment. Pas un garde du corps en vue, elle était là, innocente, intimidée, jolie, oh oui jolie… Sans vraiment s’en rendre compte, il restait bêtement immobile à l’admirer, son verre écroulé à ses pieds. L’espace d’un instant, le regarde de la belle brune croisa le sien, et il crut à Abel, qu’elle lui offrait un sourire. Il en fit de même, les yeux rêveur, quand la silhouette de la chanteuse disparu derrière une foule d’admirateurs, qui venant de réaliser sa présence, venaient réclamer autographes et photos en sa compagnie. Dur retour à la réalité, Abel secoua légèrement son visage pour revenir à lui, ce n’était que le fruit de son imagination, pourquoi son idole viendrait à lui sourire ? Il se mit à sourire, moqueur de sa propre stupidité et cupidité, puis il se pencha pour ramasser son verre étendue au sol. Il le reposa sur le bar, et le tendit au barman.

« Un truc fort, bien corsé s’il te plait… »
« Elle est canon hein… »

Le barman lui servit un petit cocktail maison, tout en lançant la discussion. Abel se contenta d’hausser les épaules, incapable d’avouer que oui, il avait le béguin pour une idole. C’est bête d’être fan de quelqu’un qu’on ne connait pas. Il avait beau s’imaginer Valentina comme une douce jeune fille, peut-être en était-elle tout l’inverse.

« Elle est surtout inaccessible. »
« Et ta blonde, elle est pas là ce soir ? »
« Je l’attends, comme toujours, madame se pouponne. »

Il reposa son verre à présent plein devant lui, et posa à plat, ses deux mains sur ses joues en mimant Sora à la perfection.

« Make-up, lisseur, bouclettes, make-up, vêtement, talon, et encore make-up! »

Sora était avec Constance, le centre de son monde, mais ses instant maquillage à n’en plus finir, très peu pour lui. Il aimait la charrier sur le domaine. Bien lancé dans son imitation féminine, il n’avait pas remarqué que la jeune femme qui elle, occupait ses fantasmes, s’était approché de sa petite personne, et risquait fort d’être au premier rang de son show.
PONY-ON ENTERTAINMENT

Abel Kook-Laqab

Hey tout le monde, le forum besoin de vous, pensez à venir voter et remonter nos publicités le plus souvent possible! Soyez les ambassadeurs de Limitless! よろしくぅ(^o^)/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Résident(e) de Los Angeles.
Mavie.com : Je suis né le 00.00.0000 à ville, pays, et j'ai 00 ans. De nationalité NationalitéIci, je vis à Londres, L.A ou Tokyo, et je travaille à Établissement comme emplois. Je suis tourné vers LesFilles ou LesHommes et je suis Célibataire, En couple etc..

Mon Agenda : Penser à TrucIci, et ne pas oublier de TrucIci.

Petit + sur moi : Il a déjà TiFaitIci • Il n'a jamais TiFaitIci • Il a le béguin pour TiFaitIci • ...

Popularité : ■■■■■□




MessageSujet: Re: FIESTA DE RENTREE | Valentina & libre à qui veut.   Mar 10 Sep - 20:30



FIESTA DE RENTRÉE
FT. BABIBEL & COMPAGNY (maybe)
 


Valentina n'avait jamais une minute à elle. A peine la jolie brune avait-elle terminée une interview qu'une réunion concernant sa prochaine tournée commençait, dire qu'elle est fatiguée serait un mensonge, car Valou est une femme active qui ne se laisse pas dépasser par les évènements, mais avouons-le tout de même, 10 à 12 heures de repos ne serait pas de refus. La rentrée pour Valentina se caractérisait par deux concerts, une émission de télévision et un live...sans compter ses nombreux déplacements ici et là. Certes elle avait un emploi du temps de ministre, mais une seule chose la réconfortait dans tout cela : ses fans. Ils avaient toujours été adorables avec elle, bien sur, comme toutes stars qui se respectent, elle avait entendu deux trois rumeurs la concernant...mais elles étaient toutes fausses ! il faut dire que cela ne gêne pas notre idole, si l'on invente des rumeurs sur elle, c'est qu'elle devient de plus en plus populaire et que par conséquent, sa future carrière est assurée ! (sans vouloir se vanter, disons que c'est juste de l'auto-satisfaction, Valentina a toujours peur qu'un jour son rêve s'écroule devant ces yeux sans qu'elle ne puisse faire quoi que ce soit pour y remédier.)



« Valentina, tu as été invitée à une soirée au gymnase de l'université, c'est pour lancer les festivités du jumelage, je t'ai rajouté ça sur ton planning ! »


« Ah bon ? et bien ok ! par contre...aucun gardes du corps si possible, parce que c'est pas que c'est encombrant de les avoir dans les pattes mais bon...enfin si c'est encombrant.»



Pourquoi mâcher ses mots ? elle ne faisait que dire la vérité ! elle avait l'impression de promener des chiens à longueur de journée tellement ils sont collants ! pas moyen de faire un pas sans qu'un des gardes du corps ne fusille un pauvre citoyen du regard...non mais attendez, c'est l'hystérie dans la tête de ces bonhommes, à croire qu'ils sont toujours sur leurs gardes dans leur vie...vous imaginez ? "non chérie, ne donne pas ce lait au bébé, il pourrait y avoir du poison à l'intérieur...on sait jamais tu sais !" ou bien "Bon chérie, je verrouille pas la porte des toilettes, on sait jamais si t'es en danger !" Non mais vraiment...le seul danger qu'il pourrait y avoir ce serait une invasion de fourmis. Enfin bref, le manager avait dit "ok" et cela peut vous semblez stupide mais ce simple mot avait fait grandement plaisir à notre demoiselle, qui allait enfin être débarrassée de ces deux molosses...bien que ce ne soit que pour une soirée.



Le grand jour arriva à grand pas, Val' enchainait les vas et viens entre la pony-on et son domicile, histoire de décider quelles seront les prochaines dates pour sa tournée et si il y avait du nouveau question cinématographie (son dernier film remontant au début de l'année, elle se décida à se consacrer ne serait ce qu'un peu au cinéma). Avant de se décider sur la tenue qu'elle allait porter pour la soirée, Valou passa voir son demi-frère, avec qui elle entretient des liens très forts...il avait beau être né d'une tromperie, il n'en était pas moins un membre important de sa famille. Après avoir siroter son jus de fruit chez le fréro, elle repassa chez elle afin de se doucher, de se coiffer, de se parfumer et de s'habiller, bref, la totale quoi. L'idole avait choisit pour l'évènement, une robe courte blanche qui laissait aux personnes autour d'elle la possibilité de regarder ces petites jambes fines (rappelons-nous que la demoiselle ne mesure qu'un mètre soixante ! mais bon, les talons ont été créée pour cacher ça n'est-ce pas ?)



Une fois préparée, Valou' se précipita dans à  l'arrière d'une voiture noir (donc avec un chauffeur...non parce que déjà qu'elle n'avait pas ces gardes du corps mais si en plus il fallait la laisser conduire...faudrait pas abuser non plus !...alala, pourquoi avait-elle fait la bêtise de passer son permis....pourquoi ?) « On est arrivés ! » La mexicaine remercia son chauffeur, en lui rappelant bien qu'elle lui laissera un message lorsqu'il faudra venir la chercher. Lorsqu'elle pénétra dans l'enceinte du gymnase, elle regarda autour d'elle, il y avait de l'ambiance, c'était un bon point...et en y regardant de plus près, il y avait aussi un charmant bellâtre...second bon point. (elle en profita pour lui sourire, quelque peu intimidée par le bel homme...et oui elle avait beau avoir un fort caractère, elle restait une fille ! une fille rêvant du prince charmant sur son cheval blanc, parce que bon...son premier et dernier copain n'était pas ce qu'il y avait de plus galant donc elle se donnait le droit de rêver un peu...). A peine eut-elle le temps de scruter les environs qu'une orde de fans l'entourait, lui demandant autographes et photos...et bien sur, trop gentille, elle ne pouvait pas refuser.



« Et bien, je pensais que jamais je n'arriverais à atteindre ce bar ! »


Dit-elle après s'être assise au comptoir.


« ça ne vous dérange pas que je m'assoie ici ? » demanda t-elle au bellâtre d'il y a quelques minutes...il n'y avait pas à dire, il était super canon.

PONY-ON ENTERTAINMENT

valentina
you know how life can be, it changes over night it's sunny then raining, but it's alright a friend like you always makes it easy i know that you get me every time through every up, through every down you know I'll always be around through anything, you can count on me ♪
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Résident(e) de Los Angeles.
Mavie.com : Je suis né le 05.04.1988 à Paris, France, et j'ai 25 ans. De nationalité Franco-Américaine, je vis à L.A, et je travaille à Los Angeles university comme étudiante. Je suis tourné vers les hommes et je suis sans homme fixe.

Mon Agenda : Penser à MON Abel d'amour et tous mes amants, et ne pas oublier de leurs faire pleins d'enfants.

Petit + sur moi : Il a déjà TiFaitIci • Il n'a jamais TiFaitIci • Il a le béguin pour TiFaitIci • ...

Popularité : □□□□□□




MessageSujet: Re: FIESTA DE RENTREE | Valentina & libre à qui veut.   Ven 13 Sep - 22:04

Citation :

Moi je t'aime my love je te suis. Et oui, c'est la rentrée et qui dit rentrée, dit .... Non pas les cours, du moins pas seulement, mais c'est aussi l'heure de faire la fête et de se retrouver, de retrouver la reine Sora et de faire son show. La voilà prête pour la première fiesta du lycée. Elle allait fêter comme il se doit son retour dans sa cour et son entrée en 4ème année de journalisme. En espérant que cette année soit son année, l'année où elle deviendrait elle aussi une star comme sa super ex meilleure amie. Enfin ne parlons pas d'elle. Elle était enfin prête pour la soirée de l'année, la première et sans doute pas la dernière. Après avoir passé la soirée à se pomponner afin de faire bonne impression, même si elle savait qu'elle n'avait pas besoin de cela, So' était enfin en route pour le campus, seule, certes mais pas pour longtemps. Musique à fond, elle roulait dans les rues de Los Angeles et atteignit le campus en quelques minutes. Qu'est-ce que c'était que cet attroupement devant l'entrée du gymnase, la jeune femme n'était pourtant pas encore arrivée, c'était elle qu'on devait accueillir d'une telle manière. Peu importe, elle se gara et se dirigea vers l’entrée du gymnase, sourire jusqu’aux oreilles. Au moins jusqu’à ce qu’elle entre dans la salle, qu’elle entende des cris et qu’elle remarque une petite brune au milieu de la foule. Sora avait déjà compris de qui il s’agissait et préféra se faufiler à l’opposé de la foule rejoignant un groupe d’amis ou au moins de personnes qui ne se mêlaient pas à la foule connaissant son histoire avec Valentina et qui la soutenait.

Rire et alcool, musique, la soirée commençait bien. Elle dansait et n’avait même pas fait attention à ce qu’il se passait autour car elle préférait l’ignorer, mais depuis la foule s’était dispersée et elle remarqua que la starlette s’était faufilée jusqu’au bar, jusque là rien de très inquiétant mais elle remarqua qu’en fasse d’elle se trouvait un visage familier. Là, ce n’était pas possible, c’était la chose la plus horrible qui pouvait arriver. Sora ne voulait pas que SON Abel et Val’ se rencontrent et elle avait réussi à faire en sorte que ça n’arrive pas jusque là. D’ailleurs, qu’est-ce qu’elle faisait là, elle pourrait aller jouer la star ailleurs. Bras croisés, elle jeta un regard insistant en direction des deux jeunes gens. Abel était dans son champ de vision, il allait finir par la voir et arrêter de dévisager Valentina depuis qu’elle était venue s’installer en fasse d’elle.

"Arrête de les dévisager comme ça, ils ont rien fait de mal"

Sora se retourna vers cette jeune femme qui la suivait et qui visiblement ne savait pas qu’elle ne prenait pas en compte les conseils des autres et surtout pas ceux qu’elle connaissait à peine et dont elle ne se rappelait pas le prénom.

De quoi je me mêle tu ne me connais pas, va voir ailleurs si j'y suis

Ah il ne fallait pas la vexer la princesse. De l'alcool, il lui fallait de l'acool. Elle se dirigea vers le bar sans même les regarder et passa derrière Abel.

Un martini stp.

"Ah ba tiens Abel, la voilà ta blondinette, on parlait justement de toi beauté, tu vas bien? Tu es charmante comme toujours."

Elle lui sourit, prit son verre et le bu d'un trait avant de lui faire signe de la resservir sans rien dire. Cause toujours. Mais pourquoi avait-elle des pensées si négatives depuis qu'elle avait aperçu Abel et Val ensemble, il n'y avait pas de raison. Enfin si, elle était trop belle et elle ne voulait pas être remplacée dans le coeur du jeune homme, déjà que Constance prenait toute la place c'était déjà bien assez. Son deuxième verre finit, elle commença à repartir sans même dire bonjour.

PONY-ON ENTERTAINMENT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Admins • Président du conseil universitaire du jumelage à L.A.
Mavie.com : Né le 08.12.1986 à Tel Aviv, en Israël, j'ai 26 ans. De nationalité Israélien, je vis à Los Angeles, où je suis étudiant en doctorat d'histoire, président du conseil universitaire du jumelage et basketteur dans l'équipe du campus. Je suis hétéro et Célibataire.

Mon Agenda : Penser à parler à Lavender des intentions louches de son paternel • Essayer pour la centième fois, d'arrêter de fumer • Dégoter le 06 de Valentina Perez • Emmener Constance à Disneyland • Ne surtout pas oublier le câlin matinal de Sora.

Petit + sur moi : Il stresse en avion • Il est surnommé Indiana Jones pour ses études d'archéologie • Il a échappé à un mariage arrangé en Israël • Il est le fils du Maire de Los Angeles • Il est correspondant avec Nao au Japon, et Romy en Angleterre • Il a été élevé par ses grands-parents en Israël.

Popularité : ■■■□□□




MessageSujet: Re: FIESTA DE RENTREE | Valentina & libre à qui veut.   Sam 14 Sep - 19:39


Fiesta de rentrée | qui m'aime me suive!

Le barman se mit à rire aux éclats, devant le talent inné qu’avait Abel, à imiter à la perfection sa chère et tendre Sora. Souvent, les gens avaient tendances à croire qu’il était son petit ami, et non juste son ami. Elle, elle s’en amusait, le criant d’ailleurs sur tous les toits. Abel lui, ne s’en n’était jamais préoccupé, car c’est vrai, il passait tout son temps avec elle come si dans le fond, elle était sa fiancée. L’idée lui aurait pourtant semblé bizarre, si elle venait à se réaliser. Non pas qu’elle ne lui fasse pas envie, loin de là. Elle est jolie, même carrément canon, et sa silhouette est plus que bien bâtie. Mais il ne faut pas oublier qu’il y a entre eux une amitié si forte, que l’idée même de la perdre l’aurait fait trembler. Mais c’est vrai, s’ils entendent aussi bien comme ça, vivre ensemble aurait été tout à fait de mise.

« Tu ne peux pas lui reprocher de ne pas prendre soin d’elle ! »

Abel pencha la tête en roulant des yeux, des yeux qui s’arrêtèrent à ses côtés, ou une silhouette s’était installée. « Eh bien, je pensais que jamais je n'arriverais à atteindre ce bar ! » Redressant le visage avec raideur, Abel resta un instant muet, réalisant que cette silhouette n’était autre que Valentina, son idole. Enfin, idole était un grand mot, on ne peut pas dire que sa playlist était remplit par la belle brune, mais il aimait par-dessus aller voir ses films et passer des soirées entières à visionner ses dernières photos. Elle représentait une certaine perfection à ses yeux, le style même de femme qu’il aimerait avoir à son bras. Ce qui était bien contradictoire avec la réalité d’ailleurs, puisque Sora et Lavender, qui étaient à présent ses deux potentielles futures épouses – d’après son père – n’étaient pas aussi petite que Valentina, et étaient surtout très blondes. « Ca ne vous dérange pas que je m'assoie ici ? » Les deux hommes présents ayant perdu l’usage de la parole face à cet impressionnant petit bout de femme, se contentèrent de hocher la tête négativement, alors que leurs yeux scrutaient de haut en bas la jeune chanteuse. C’était vraiment elle, là, devant eux ?!

« Y’a ma mère qui m’appelle ! »

Le barman, qui savait pertinemment l’admiration qu’avait Babibel pour cette jeune idole, se rua vers l’autre bout du comptoir ou s’amusaient trois jeunes gens, s’incrustant dans leur jeu, en attendant que le travail vienne à lui. Se retrouvant seul avec Valentina, et que visiblement, plus personne n’osait venir lui demander quoi que ce soit (Sûrement que la présence du Président y était pour quelque chose), Abel rassembla ses esprits, étirant un petit sourire un peu coincé, alors que ses yeux bleus remontaient vers ceux noisettes de la mexicaine.

« Oui, la place est libre. »

Répondit-il avec un peu de retard, la laissant poser son popotin sur le tabouret voisin. Il restait muet le temps qu’elle s’assoit, et quand ce fut fait, il relâcha son verre d’une main pour la tendre à la jolie jeune femme. Rien que d’imaginer celle-ci lui toucher les doigts, attisa un peu plus son sourire.

« Abel Laqab, c’est moi qui chaperonne la fête. Je suis Président du conseil universitaire. On n’avait pas eu l’occasion d’être présenté jusqu’ici. »

Alors qu’il connaissait déjà pas mal des autres idoles de l’agence, dont les HighFive, Ziggy, les Go!Higher aussi.

« Je suis ravi que vous ayez accepté l’invitation, j’aime beaucoup ce que vous faites. »

Il referma ses doigts sur ceux de la chanteuse pour la saluer.

« Rassurez-vous, je ne vous assommerais ni de photos, ni d’autographe ! »

Plaisantât-il d’un ton plus bas, se penchant vers elle pour qu’elle l’entende, et tout en faisant un signe de la tête, vers les étudiants déjà présents à la fête, qui jubilaient derrière eux, à les observer de loin. Abel s’imaginait déjà les ragots du lendemain sur le campus « Le Président Laqab et la grande Valentina Perez ». Pourtant, s’il pouvait se faire tout seul, des tas de films ou il occupait le rôle du prince charmant de Valentina, il était loin de s’imaginer qu’elle-même, avait posé ses yeux sur lui dès son entrée.
Alors qu’il lâchait doucement la petite main féminine, une voix s’éleva de l’autre côté, le faisant tourner la tête en sens inverse. « Un martini stp. » Le barman était revenu à eux, Abel lui sourit, et détourna les yeux vers la nouvelle invité. Comme pour lui faire comprendre « enfin ! », il se recula légèrement en poussant un profond soupir exagéré. Habituellement, elle y répond par un éclat de rire et un baiser bien bruyant sa joue mal rasée, mais aujourd’hui, étrangement, elle ne lui offrit pas même un regard. Il en haussa un sourcil intrigué. « Ah bah tiens Abel, la voilà ta blondinette, on parlait justement de toi beauté, tu vas bien ? Tu es charmante comme toujours. » pas plus de réponse… Abel pencha la tête vers son épaule, tout en fixant Sora, jusqu’à ce qu’elle quitta sa place, prenant la direction du parquet de danse. Cette fois, ses yeux s’ouvrirent en grand, et clignèrent deux fois, abasourdit.

« J’ai l’impression d’avoir été venté par mon épouse ! »

Lança-t-il pour lui-même. Il se retourna alors vers Valentina, retrouvant son large sourire à en faire pâlir Ken lui-même.

« Viens, allons-nous amuser un peu ! »

Sans attendre une quelconque réponse, il empoigna la main de la mexicaine la plus connu du monde, et l’entraîna vers le centre de la foule, rattrapant Sora. Il se posta derrière elle, relâchant la main de Valentina pour passer son bras autour des épaules de sa beauté américaine.

« J’sais pas ce que j’ai fait pour mériter la panoplie de l’homme invisible ce soir, mais salut au moins notre invité d’honneur ! »

Bien loin d’imaginer que Valentina et Sora aient pu se connaître dans le passé (secret que Sora aurait peut-être du lui précisé si à son tour elle ne voulait pas être ignoré les cent prochains jours ?), il écrasa ses lèvres contre la joue déjà bouillante (de rage ?) de Sora, faisant un peu plus pression sur sa fine silhouette pour la serrer contre lui, puis de sa main libre, il attira Valentina vers eux, en rattrapant son bras.

« La seule l’unique, Valentina Perez. T’as vu qu’il n’y a pas que Sora Deen-Janois pour les fêtes les plus réussies du campus ! »

Un dernier baiser, cette fois dans le cou de la jolie  blonde, puis il détourna un visage rayonnant vers Valentina. Il était à présent prit en sandwich entre les deux ex-amies, sans même le savoir…
PONY-ON ENTERTAINMENT

Abel Kook-Laqab

Hey tout le monde, le forum besoin de vous, pensez à venir voter et remonter nos publicités le plus souvent possible! Soyez les ambassadeurs de Limitless! よろしくぅ(^o^)/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Résident(e) de Los Angeles.
Mavie.com : Je suis né le 05.04.1988 à Paris, France, et j'ai 25 ans. De nationalité Franco-Américaine, je vis à L.A, et je travaille à Los Angeles university comme étudiante. Je suis tourné vers les hommes et je suis sans homme fixe.

Mon Agenda : Penser à MON Abel d'amour et tous mes amants, et ne pas oublier de leurs faire pleins d'enfants.

Petit + sur moi : Il a déjà TiFaitIci • Il n'a jamais TiFaitIci • Il a le béguin pour TiFaitIci • ...

Popularité : □□□□□□




MessageSujet: Re: FIESTA DE RENTREE | Valentina & libre à qui veut.   Ven 20 Sep - 19:14


Citation :
"Je suis ravi que vous ayez accepté l’invitation, j’aime beaucoup ce que vous faites."

Que c'était niais et nul comme technique de drague. Non non elle n'est pas jalouse. Il aurait pu trouver mieux. Enfin, était-ce vraiment de la drague? Sora connaissait l'intérêt d'Abel pour la chanteuse, ça ne pouvait pas être autre chose. C'était d'ailleurs pour ça que la blonde ne lui avait jamais présenter auparavant, d'autres femmes accaparaient déjà son attention, elle n'en avait pas besoin d'une de plus.

"Rassurez-vous, je ne vous assommerais ni de photos, ni d’autographe !"

Sora avait entendu toute la conversation ou presque que le jeune homme et Val avait eu pendant les deux dernières minutes. Elle regarda en l'air et s'en alla vers la piste de danse. Et puis non elle n'avait pas spécialement envie de danser. Mais c'était sans compter sur la main qui lui attrapa le poignée et la jeune femme avait déjà deviné qu'il s'agissait d'une tentative de son Babel chéri - oui parce que c'était quand même la personne qu'elle aimait le plus donc il méritait bien ce surnom. Elle n'eut même pas le temps de l'envoyer balader que déjà le jeune homme se retrouvait entre elle et la nouvelle starlette du moment. Il manquait plus que ça, la blonde avait déjà passé plusieurs mois à éviter son ancienne meilleure amie, ce n'était pas pour se retrouver à nouveau en face d'elle. La soirée promettait d'être intéressante après tout. Et si elle jouait le jeu et arrêter de faire la tête. Ça allait être très dur, Sora était vraiment jalouse de son ex-amie, elle ne pouvait pas faire comme si tout allait bien et de toute façon Abel trouverait ça louche qu'elle soit aussi gentille.

"J’sais pas ce que j’ai fait pour mériter la panoplie de l’homme invisible ce soir, mais salut au moins notre invité d’honneur !"

So' soupira doucement et se laissa entraîner plus prêt du jeune homme. Il savait comment la faire craquer ou presque. Le fait de voir Valentina la rendait vraiment folle de rage et visiblement Abel l'avait déjà remarqué d'où cet agréable baiser sur sa joue. Repartira ou repartira pas. Bon d'accord, elle allait rester histoire de voir la tournure que prendrait la situation. Abel lui présenta alors Valentina comme si elle était exceptionnelle. Ce n'est qu'une simple personne comme lui et elle. Polie elle lui serra la main. Une sourire ne serait pas de trop alors elle lui sourit.

Oui je sais j'en ai déjà entendu parlé. Enchanté. Abel désolée je ne t'avais pas vu.

Oui bon ça c'est l'excuse la plus bidon qu'elle ait pu sortir, partout où il était elle le repérait à 10km à  la ronde, elle ne le loupait jamais il était la seule personne en qui elle avait confiance et sur qui elle pouvait compter. Il ne se passait pas une journée sans qu'il ne soit ensemble.

Oui je sais j'en ai déjà entendu parlé. Enchanté. Abel désolée je ne t'avais pas vu. Tu m'excuses j'espère. Tu ne vas pas l'embêter, elle a peut être autre chose à faire que de rester avec des inconnus dont elle ignore les intentions.

Puis elle se retourna vers Valentina dont le jeune homme tenait le bras pour ne pas qu'elle s'en aille. Mais laisse la partir voyons.

Excuse le il est pas délicat mais c'est pour ça qu'on l'aime.
PONY-ON ENTERTAINMENT

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: FIESTA DE RENTREE | Valentina & libre à qui veut.   

PONY-ON ENTERTAINMENT
Revenir en haut Aller en bas
 

FIESTA DE RENTREE | Valentina & libre à qui veut.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
• L I M I T L E S S • :: 
HI Los Angeles
 :: L.A University :: Complexe sportif
-